08:31

" Perdue le souffle court, j'avais la tête ailleurs. "

Un mot de plus, une phrase en moins. Ses mots valsent sur la feuille de papier. Ils se mélangent, disparaissent sous sa plume pour mieux réapparaitre, dans un flot d'encre. Elle écrit sa vie pour ne pas la crier. Ses yeux fous font milles détours sous ses paupières. Ils essayent de s'échapper. Ils veulent voir du paysage, au delà de cette chambre close où l'ombre les emprisonnent. Ses doigts sont rongés par l'angoisse. Des lambeaux de peau mordus, puis recrachés, s'éparpillent sur le parchemin usé. Quelques gouttes de sang se mélangent à la noirceur des mots, et elle ne se rend compte de rien. Elle écrit, par manque, par besoin. Son corps est parcourut de tremblements qui font vibrer les lettres. D'un geste malhabile, elle marque "Partir". Le P se confond au A. Le I et le R s'entremêlent. Elle se relit. Elle ne comprend pas ce qui est gravé, elle ne le connait pas, ce mot-là. Elle s'agite, cherche une gomme qui n'effacera rien mais abimera tout. Elle remue frénétiquement sa main pour enlever l'inconnu. Le papier se déchire. Sa vie est coupée en deux. L'ombre se retire, vaincue. Dans sa bouche, le désespoir qui a envahit son palais a comme un arrière-gout de victoire. Elle est libre.

1 commentaires:

Tifa a dit…

Tu écris si bien...
On ressent tellement de choses à chacun de tes textes. Je suis en pleine admiration (Si, si je rigole pas). J'aimerais te faire des petits commentaires constructifs mais, hélas, je ne suis pas aussi douée.
Je dirai juste que tes textes sont un concentré d'émotions. Tu exprimes tes douleurs et autres sentiments d'une manière différente. Je trouve ça vraiment beau que tu écrives de cette façon. On a le même âge (Si je me souviens bien xD) mais tu es complètement différente de tous les adolescents que je vois tous les jours dans ma ville. Continue d'écrire, continue de m'en mettre plein la vue. (':

Franchement, Bravo Sarah. (Première fois que je t'appelle par ton prénom ^-^)

Tifa.